© 2017  Le Siècle à Venir.

  • Facebook Social Icon
  • Google+ Social Icon
La Bible

La Bible est le livre le plus vendu, qui reste néanmoins le plus incompris, car chacun veut y trouver ce qui correspond à ses pensées, à ses croyances personnelles. 

Avez-vous déjà pensé au fait que si l'on acceptait l'enseignement biblique dans toute sa merveilleuse simplicité, nous n'aurions pas autant de religions "chrétiennes", qui diffèrent tellement par leur enseignement? 

L'apôtre Jean écrit dans sa première épître, au chapitre 2, les versets 5 et 6 : "Celui qui garde sa Parole, l'amour de Dieu est véritablement parfait en lui : par là nous savons que nous sommes en lui. Celui qui dit qu'il demeure en lui doit marcher aussi comme il a marché lui-même." 

Par conséquent, celui qui se dit chrétien doit marcher, il doit vivre exactement comme le Christ a vécu Lui-même. L'apôtre Paul savait très bien, lui, qui il devait suivre et imiter, voilà pourquoi il n'hésite pas à écrire dans  

1 Corinthiens 11:1 : "Soyez mes imitateurs, comme je le suis moi-même de Christ." 

L'amour

Nous entendons très souvent les chrétiens parler d'amour, de l'amour envers Dieu ou de l'amour du prochain. Ce mot "amour" alimente régulièrement les conversations et les sermons. Il y a, de par le monde, des personnes exceptionnelles, qui consacrent une grande partie de leur vie à se dévouer pour leur prochain.

 

Elles s'occupent de personnes âgées, d'handicapés, de malades et cela bénévolement, simplement pour l'amour d'autrui. Est-ce là le véritable amour? Vous êtes-vous déjà demandé ce qu'est le véritable amour ?

 

La Bible nous dit que l'amour est la première des neuf qualités du fruit de l'Esprit mentionné par l'apôtre Paul dans son épître aux Galates, chapitre 5 versets 22 et 23.

L'amour véritable s'implante donc dans le cœur du chrétien, lorsqu'il reçoit l'Esprit de Dieu, cette puissance, cette pensée qui émanent de ce Dieu d'amour, car tout ce qu'Il fait, tout ce qu'Il pense, tout ce qu'Il dit est imprégné d'un amour illimité.

La Repentance

Repentance et baptême L'apôtre Jacques écrit aux douze tribus qui sont dans la dispora :

 

"Vous qui ne savez pas ce qui arrivera demain ! Car, qu'est-ce que votre vie ? Vous êtes une vapeur qui paraît pour un peu de temps, et qui ensuite disparaît" (Jac. 4:14). Quant à l'apôtre Pierre, il écrit : "Toute chair est comme l'herbe, et toute sa gloire comme la fleur de l'herbe. L'herbe sèche, et la fleur tombe; mais la parole du Seigneur demeure éternellement. Et cette parole est celle qui vous a été annoncée par l’Évangile" (I Pi. 1:24-25).

 

Remarquons les premières paroles de Jésus reprises dans l’Évangile selon Marc: "Repentez-vous, et croyez à la bonne nouvelle" (Marc 1:15).

Voilà donc les deux conditions essentielles à remplir, si nous voulons devenir réellement chrétiens. Se repentir, c'est prendre conscience de ses erreurs et cesser de vivre dans le péché. Croire à la bonne nouvelle, c'est croire l’Évangile annonçant le Royaume de Dieu, ce gouvernement que le Christ viendra bientôt établir sur la terre.